• Il n'y a que l'Homme pour s'enorgueillir d'être Chuchoteur... Plus heureux celui qui tendra l'oreille à son murmure...
  • Il n'y a que l'Homme pour s'enorgueillir d'être Chuchoteur... Plus heureux celui qui tendra l'oreille à son murmure...
  • Il n'y a que l'Homme pour s'enorgueillir d'être Chuchoteur... Plus heureux celui qui tendra l'oreille à son murmure...
  • Il n'y a que l'Homme pour s'enorgueillir d'être Chuchoteur... Plus heureux celui qui tendra l'oreille à son murmure...
  • Il n'y a que l'Homme pour s'enorgueillir d'être Chuchoteur... Plus heureux celui qui tendra l'oreille à son murmure...
  • Il n'y a que l'Homme pour s'enorgueillir d'être Chuchoteur... Plus heureux celui qui tendra l'oreille à son murmure...

Relations

…intimement vrai et présent, vous ouvrez la porte à un autre mode de relation… 

L’ajustement de vous-même, dans le ressenti de vos émotions comme dans l’instant présent, a une influence sur votre comportement et dès lors sur les relations avec autrui. En étant intimement vrai et présent, vous ouvrez la porte à un autre mode de relation : le cheval en face de vous le sent et, d’instinct, vous fait une totale confiance.


Comme proie il a en effet toujours été à la recherche d’un chef de troupeau fiable et digne de confiance, capable de le protéger en cas de danger. Vous pouvez éprouver que votre attitude lui donne envie de vous suivre et de se fier à vous. De la même manière, dans des relations conflictuelles, vous êtes aidé à trouver la juste position : celle qui vous est confortable et qui ne laisse aucun doute à votre interlocuteur sur votre détermination.


Cela aura aussi des répercussions dans votre entourage, que ce soit à un niveau personnel ou professionnel, dans une équipe notamment. Dans une société où l’on nous pousse pour toujours plus de qualifications, de techniques et où il y a une pression terrible pour le rendement ou l’efficacité, nos dirigeants en ont oublié le facteur humain et émotionnel ; pas étonnant qu’il y ait autant de dépressions, de personnes qui craquent et perdent pied… Le prix à payer en est élevé et de grosses sociétés envisagent maintenant des avantages pour leur personnel, elles tiennent compte de leur vie personnelle ou organisent des séminaires de coaching ou de renforcement des liens d’équipe. A ce niveau, l’approche du cheval en groupe permet aussi un travail sur la confiance réciproque, la synchronisation et le partage des tâches ; elle valorise chacun et lui redonne intérêt et motivation, quelle que soit sa place dans la hiérarchie.